Diplôme SSOO

Chaque opticien portant le titre d'opticien diplômé SSOO (anciennement "maîtrise fédérale") est tenu de s'annoncer à la santé publique du canton du Valais afin de recevoir une autorisation de pratiquer comme optométriste. Le terme "optométriste" va d'ailleurs remplacer à l'avenir celui d'opticien diplômé.

Le domaine de l'oeil, la vision et l'optique oculaire est maintenant parfaitement défini. Il y a la formation universitaire qui donne le titre de docteur ophtalmologue qui prévient, diagnostique et traite les maladies et les troubles de la vue en opérant si besoin. Puis il y a la formation HES d'optomériste qui réalise les examens de la vue, adapte les lentilles de contact et qui explique les différentes pathologie oculaire en mesurant entre autre la pression de l'oeil à titre préventif. Et pour terminer, l'apprentissage d'opticien avec un CFC au final et qui aide et oriente la clientèle dans le choix des aides visuelles. Il assemble, contrôle et répare les lunettes et de plus il conseille pour la mode des montures et la technicité des verres, en autres.

Il ne faut pas hésiter à vérifier si le commerce d'optique est bien au bénéfice d'une telle autorisation, sinon le Groupement pour l'Optique en Valais (GOVs) est à disposition pour contrôler, et si nécessaire, dénoncer les abus de pouvoir de certains opticiens.

En effet, la nouvelle loi sanitaire valaisanne impose maintenant un opticien ou un optométriste responsable, qualifié et certifié dans chaque commerce.

 

 

Diplôme SSOO, Jaunin Patrick